guillemets

J’ai toujours eu tendance à vouloir capturer. je dois tenir ça de mon père. Dur dur pour nous de lâcher les appareils photos ou les carnets à idées, des fois que les moments s’envoleraient au loin… A mais c’est bien ça, qu’ils font. Des fois que demain j’aurai oublié, des fois que ça se découdrait dans mes pensées, des fois que… Je mets des guillemets partout pour capturer les mots entendus, je prends des photos de tout, je transforme tout ça en scénarios parfois, en images d’autres. Ca passe à la moulinette créative et ça donne des trucs plus ou moins percutants.

Il est des fins d’après-midi parfaites, avec la musique adéquate, le cake aux fruits confits adéquat, les bouquins adéquats, l’aigle adéquat. Serrés sous la couette, je lui vole un peu dans les plumes en le flashouillant à son insu. (C’est un canapé deux places, et c’est fait exprès.) C’est presque maladif, je lis une phrase, je prend une photo, je lis un mot, je souligne ce dernier. Je n’avance pas. Il me dit « tu n’as rien lu, en fait. » Et bien non, je me rattrape ici.

Tout me prend plus de temps en ce moment, j’ai des billets en attente plein les poches. Mettre des clés dans la boîte, faire des sandwichs, des images, remplir des papiers, aimer de loin des petits bouts… Tout me prend plus de temps, faudra m’excuser.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :