Devenir doucement fière de son travail

L’histoire avance en même temps que les dessins. Je travaille un peu à l’endroit, un peu à l’envers, mais je travaille. Et ça prend forme. Et je ne me lasse pas de regarder cette double planche alors que c’est moi qui l’ai faite. Et ça, c’est chouette. 

Publicités

One Comment to “Devenir doucement fière de son travail”

  1. C’est vrai qu’elle est belle! Envoie-la moi, maintenant ; )
    Allez, j’arrête de te harceler juste le temps de te féliciter…
    Bize,
    Sas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :