Archive for juillet, 2012

7 juillet 2012

faire de la place

à toi, fille

tu comprend mieux ce qui te constitue, tes bases et tes socles, là où ça flanche un peu, où ça rouille déjà, et là où c’est déjà du vrai solide.

tu arrives mieux à voir où rajouter un peu de ciment, où foutre des coups de masse. à chaque vent de mauvaise augure qui se lève, tu sais maintenant que ce n’est que l’annonce d’un pas de plus à franchir et qui te mèneras vers ce que tu nommeras comme tu voudras, tu sais bien, ce bleu doré qu’arbore le ciel les soirs après la pluie. En ce moment, il fait encore jour à 23h, et ce soir le ciel s’ouvrait au dessus de tes jambes nues allongées sur ta terrasse encore trempée. 

read more »