Archive for janvier, 2013

16 janvier 2013

s’améliorer

IMG_6354

Publicités
16 janvier 2013

rouge et pince à cheveux

IMG_6321

16 janvier 2013

à retenir donc.

de la patience, du labeur et de la profondeur

a-t-il dit.

IMG_6289

15 janvier 2013

dégager les visages

mes cheveux poussent et ça fait frétiller dans les chaumières

mais je triche, ils sont à peine suffisamment long pour un léger tremblement le long de l’échine.

ici je fais un peu trop ma Anna Karina.

DE-SSI-NER. dessiner. dessinerdessinerdessiner.

Photo 555

15 janvier 2013

neige

un parapluie qui ne se bat pas contre la neige, bien au contraire. on marche et on se dit « ça nous ressemble, cette neige, ce silence. » On, nous, vous. C’est comme ça qu’il s’appelle. On marche sous la neige, enrobé dans nos silences à nous, navigant dans nos 226 et 150 ans, et en ne cherchant plus de réponses. Juste mes yeux qui coupent court à tout, juste ses frissons.

« on » me sèchera les cheveux plus tard, et continuera bien après qu’ils ne soient secs.

« -ils ne sont pas secs?

-Non, non. ils sont trempés »

Des musiques envoyées pour conjuguer les distances, on est avec moi ce soir, et je ne fais plus de listes pour/contre, fini, juste dessiner et faire partager ce que nos siècles mélangent entre eux.

13 janvier 2013

pour la mère

je sais pas pourquoi mais je me disais que ça te plairait.

2 janvier 2013

2012

En 2012, petit compte-rendu

En Décembre 2011 je m’installe chez moi, je lâche du lest.
En Janvier mon neveu nait, ma Letti s’envole vers la Colombie et je tombe amoureuse.
En Février, je suis amoureuse et ça prend toute la place.
En Mars je fais une grosse exposition pour la journée de la femme.
En Avril, j’ai un peu mal au coeur, et je commence un grand chantier personnel.
En Mai, ça se dégage, j’y vois plus clair.
En Juin je fais du théatre, ma mère me rend visite, je vis l’été entre amis.
En Juillet, je fais la fête, et je vais faire un coucou à la Mer avec la smala.
En Août, je grimpe les montagnes avec Edmond, et je retrouve doucement Bruxelles.
En Septembre, je m’essaye un temps au études, je profite des derniers rayons entre amis, et ah oui! je tombe amoureuse.
En Octobre, je suis amoureuse et ça prend vraiment toute la place.
En Novembre, je débute une si chouette colocation, et je redécouvre que je sais dessiner.
En Décembre, je suis une sale petite vernie, je suis recouverte de cadeaux par la famille, les amis et l’amoureux.

2012